AB INBEV 79.840 € (0,00 %)     CRESCENT 0.069 € (0,00 %)     UMICORE 43.450 € (0,00 %)     SOLVAY 110.250 € (0,00 %)     SOFTIMAT 3.480 € (0,00 %)     RETAIL ESTATES 84.400 € (0,00 %)     BEKAERT 24.840 € (0,00 %)     SHURGARD 28.500 € (0,00 %)     GIMV 53.000 € (0,00 %)     BPOST 10.690 € (0,00 %)     RECTICEL 9.370 € (0,00 %)     ACKERMANS V.HAAREN 144.700 € (0,00 %)     EXMAR 5.540 € (0,00 %)     NYRSTAR 0.253 € (0,00 %)     MITHRA 27.300 € (0,00 %)     BEFIMMO 51.900 € (0,00 %)     OXURION 3.855 € (0,00 %)     TELENET GROUP 47.480 € (0,00 %)     COLRUYT 65.100 € (0,00 %)     VAN DE VELDE 32.450 € (0,00 %)     ECONOCOM GROUP 3.898 € (0,00 %)     MONTEA C.V.A. 74.500 € (0,00 %)     GBL 89.200 € (0,00 %)     ACACIA PHARMA 3.965 € (0,00 %)     IBA 15.940 € (0,00 %)     UCB 70.300 € (0,00 %)     FLUXYS BELGIUM D 27.500 € (0,00 %)     INTERVEST OFF-WARE 24.950 € (0,00 %)     SOFINA 175.600 € (0,00 %)     ATENOR 65.600 € (0,00 %)     WERELDHAVE BELGIUM 88.800 € (0,00 %)     XIOR 43.850 € (-2,12 %)     TUBIZE-FIN 61.300 € (0,00 %)     JENSEN-GROUP 34.400 € (0,00 %)     HOME INVEST BE. 95.600 € (0,00 %)     ASIT 1.460 € (0,00 %)     BARCO 156.400 € (0,00 %)     RTL GROUP 52.050 € (0,00 %)     RESILUX 148.000 € (0,00 %)     MELEXIS 69.050 € (0,00 %)     CFE 87.700 € (0,00 %)     ASCENCIO 53.200 € (0,00 %)     SIPEF 49.650 € (0,00 %)     DECEUNINCK 2.210 € (0,00 %)     EURONAV 8.450 € (0,00 %)     VGP 76.800 € (0,00 %)     KBC ANCORA 45.560 € (0,00 %)     HAMON 0.332 € (0,00 %)     WDP 140.000 € (0,00 %)     FAGRON 16.110 € (0,00 %)     AGFA-GEVAERT 3.870 € (0,00 %)     COFINIMMO 115.600 € (0,00 %)     BIOCARTIS 11.360 € (0,00 %)     ORANGE BELGIUM 19.820 € (0,00 %)     AEDIFICA 81.600 € (0,00 %)     TESSENDERLO 32.600 € (0,00 %)     ONTEX GROUP 21.160 € (0,00 %)     CELYAD 18.280 € (0,00 %)     TELECOM ITALIA SPA 0.496 € (0,00 %)     TINC 12.100 € (0,00 %)  
   SIF HOLDING 11.340 € (0,00 %)     AKKA TECHNOLOGIES 64.200 € (0,00 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 28.555 € (0,00 %)     EURAZEO 66.700 € (0,00 %)     VINCI 89.360 € (0,00 %)     VIVENDI 25.890 € (0,00 %)     FREELANCE.COM 2.040 € (0,00 %)     GEMALTO 51.200 € (0,00 %)     MONCEY (FIN.) NOM. 5 850.000 € (0,00 %)     AKZO NOBEL 80.250 € (0,00 %)     INTERTRUST 17.510 € (0,00 %)     STMICROELECTRONICS 16.605 € (0,00 %)     AIR LIQUIDE 118.300 € (0,00 %)     EOS IMAGING 1.570 € (0,00 %)     TOTAL 50.300 € (0,00 %)     QUANTUM GENOMICS 5.530 € (0,00 %)     PLASTIC OMNIUM 28.970 € (0,00 %)     ASML HOLDING 183.220 € (0,00 %)     CAPGEMINI 111.350 € (0,00 %)     MICHELIN 117.450 € (0,00 %)     AMG 29.390 € (0,00 %)     VOPAK 42.770 € (0,00 %)     SES IMAGOTAG 28.300 € (0,00 %)     LAFARGEHOLCIM LTD 46.620 € (0,00 %)     HEIJMANS 9.990 € (0,00 %)     RELX 19.685 € (0,00 %)     L'OREAL 243.200 € (0,00 %)     SODEXO 102.850 € (0,00 %)     CREDIT AGRICOLE 12.470 € (0,00 %)     ATOS 94.420 € (0,00 %)     LVMH 352.300 € (0,00 %)     ARCELORMITTAL SA 21.040 € (0,00 %)     SAFRAN 123.750 € (0,00 %)     DASSAULT SYSTEMES 135.450 € (0,00 %)     ESSILORLUXOTTICA 108.150 € (0,00 %)     SANOFI 72.870 € (0,00 %)     ORANGE 14.625 € (0,00 %)     BNP PARIBAS ACT.A 48.985 € (0,00 %)     HERMES INTL 610.000 € (0,00 %)     SOCIETE GENERALE 29.015 € (0,00 %)     BOUYGUES 35.000 € (0,00 %)     RENAULT 63.870 € (0,00 %)     OSMOZIS 10.000 € (0,00 %)     EUROFINS SCIENT. 370.000 € (0,00 %)     ENGIE 13.335 € (0,00 %)     ORDINA 1.942 € (0,00 %)     LATECOERE 3.510 € (0,00 %)     KLEPIERRE 32.030 € (0,00 %)     SCOR SE 39.150 € (0,00 %)     WOLTERS KLUWER 62.500 € (0,00 %)     MICROWAVE VISION 13.800 € (0,00 %)     VALLOUREC 2.341 € (0,00 %)     SPINEWAY 0.119 € (0,00 %)     VEOLIA ENVIRON. 21.050 € (0,00 %)     ENERTIME 1.830 € (0,00 %)     PERNOD RICARD 154.700 € (0,00 %)     SOITEC 92.150 € (0,00 %)     COCA-COLA EUROPEAN 46.100 € (0,00 %)     TKH GROUP 48.100 € (0,00 %)     UNILEVER DR 52.270 € (0,00 %)  

France: les défaillances d'entreprises ont à nouveau baissé en avril (Banque de France)

11/07/2018 19:32
Le nombre de défaillances d'entreprises a baissé de 5,8% sur la période de 12 mois achevée fin avril, avec un recul particulièrement marqué dans l'immobilier et la construction, a annoncé mercredi la Banque de France dans un communiqué.
Au total, 53.212 entreprises ont fait l'objet d'une procédure de sauvegarde, ont été placées en redressement judiciaire ou mises en liquidation sur cette période, contre 56.482 un an auparavant.
La banque centrale, sur la base de données encore provisoires, prévoit par ailleurs une baisse des défaillances de 7,6% à la fin du mois de mai.
Dans le détail, les défaillances ont reculé de 9,7% dans la construction, de 7,6% dans les activités immobilières et de 7% dans l'industrie. Elles ont en revanche augmenté dans les transports et l'entreposage (+5,8%).
Par taille d'entreprise, les défaillances ont reculé de 5,8% pour l'ensemble des PME, mais ont enregistré une hausse sur le segment des entreprises de taille intermédiaire et des grandes entreprises, avec 20 défaillances de plus sur un an.
Selon une étude Altares, portant sur l'ensemble du deuxième trimestre, le recul des défaillances a néanmoins tendance à s'essouffler, comparativement aux trimestres précédents.
Entre avril et juin, 12.746 entreprises ont été placées en procédure de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire, contre 12.925 lors du deuxième trimestre 2017.
La région francilienne a par ailleurs concentré le quart des défaillances d'entreprise (3.000), avec une hausse notable des redressements et liquidations judiciaires (+7%), qui avaient baissé de 14% au 2e trimestre 2017.
"Le printemps n'a pas permis de maintenir l'allure" des derniers trimestres, "freinée par le vaisseau amiral francilien repassé dans le rouge", estime Thierry Millon, directeur des études chez Altares.
Un contre-coup, selon lui, de la forte hausse des créations d'entreprises enregistrée ces derniers trimestres. "Quand on a autant de créations, il y a forcément à un moment un contre-coup", estime-t-il.

(© 2018 AFP Finance)
© 2019 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Cotations à la clôture (Francfort, New-York, Londres, Zurich).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière