AB INBEV 79.840 € (0,00 %)     CRESCENT 0.069 € (0,00 %)     UMICORE 43.450 € (0,00 %)     SOLVAY 110.250 € (0,00 %)     SOFTIMAT 3.480 € (0,00 %)     RETAIL ESTATES 84.400 € (0,00 %)     BEKAERT 24.840 € (0,00 %)     SHURGARD 28.500 € (0,00 %)     GIMV 53.000 € (0,00 %)     BPOST 10.690 € (0,00 %)     RECTICEL 9.370 € (0,00 %)     ACKERMANS V.HAAREN 144.700 € (0,00 %)     EXMAR 5.540 € (0,00 %)     NYRSTAR 0.253 € (0,00 %)     MITHRA 27.300 € (0,00 %)     BEFIMMO 51.900 € (0,00 %)     OXURION 3.855 € (0,00 %)     TELENET GROUP 47.480 € (0,00 %)     COLRUYT 65.100 € (0,00 %)     VAN DE VELDE 32.450 € (0,00 %)     ECONOCOM GROUP 3.898 € (0,00 %)     MONTEA C.V.A. 74.500 € (0,00 %)     GBL 89.200 € (0,00 %)     ACACIA PHARMA 3.965 € (0,00 %)     IBA 15.940 € (0,00 %)     UCB 70.300 € (0,00 %)     FLUXYS BELGIUM D 27.500 € (0,00 %)     INTERVEST OFF-WARE 24.950 € (0,00 %)     SOFINA 175.600 € (0,00 %)     ATENOR 65.600 € (0,00 %)     WERELDHAVE BELGIUM 88.800 € (0,00 %)     XIOR 43.850 € (-2,12 %)     TUBIZE-FIN 61.300 € (0,00 %)     JENSEN-GROUP 34.400 € (0,00 %)     HOME INVEST BE. 95.600 € (0,00 %)     ASIT 1.460 € (0,00 %)     BARCO 156.400 € (0,00 %)     RTL GROUP 52.050 € (0,00 %)     RESILUX 148.000 € (0,00 %)     MELEXIS 69.050 € (0,00 %)     CFE 87.700 € (0,00 %)     ASCENCIO 53.200 € (0,00 %)     SIPEF 49.650 € (0,00 %)     DECEUNINCK 2.210 € (0,00 %)     EURONAV 8.450 € (0,00 %)     VGP 76.800 € (0,00 %)     KBC ANCORA 45.560 € (0,00 %)     HAMON 0.332 € (0,00 %)     WDP 140.000 € (0,00 %)     FAGRON 16.110 € (0,00 %)     AGFA-GEVAERT 3.870 € (0,00 %)     COFINIMMO 115.600 € (0,00 %)     BIOCARTIS 11.360 € (0,00 %)     ORANGE BELGIUM 19.820 € (0,00 %)     AEDIFICA 81.600 € (0,00 %)     TESSENDERLO 32.600 € (0,00 %)     ONTEX GROUP 21.160 € (0,00 %)     CELYAD 18.280 € (0,00 %)     TELECOM ITALIA SPA 0.496 € (0,00 %)     TINC 12.100 € (0,00 %)  
   SIF HOLDING 11.340 € (0,00 %)     AKKA TECHNOLOGIES 64.200 € (0,00 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 28.555 € (0,00 %)     EURAZEO 66.700 € (0,00 %)     VINCI 89.360 € (0,00 %)     VIVENDI 25.890 € (0,00 %)     FREELANCE.COM 2.040 € (0,00 %)     GEMALTO 51.200 € (0,00 %)     MONCEY (FIN.) NOM. 5 850.000 € (0,00 %)     AKZO NOBEL 80.250 € (0,00 %)     INTERTRUST 17.510 € (0,00 %)     STMICROELECTRONICS 16.605 € (0,00 %)     AIR LIQUIDE 118.300 € (0,00 %)     EOS IMAGING 1.570 € (0,00 %)     TOTAL 50.300 € (0,00 %)     QUANTUM GENOMICS 5.530 € (0,00 %)     PLASTIC OMNIUM 28.970 € (0,00 %)     ASML HOLDING 183.220 € (0,00 %)     CAPGEMINI 111.350 € (0,00 %)     MICHELIN 117.450 € (0,00 %)     AMG 29.390 € (0,00 %)     VOPAK 42.770 € (0,00 %)     SES IMAGOTAG 28.300 € (0,00 %)     LAFARGEHOLCIM LTD 46.620 € (0,00 %)     HEIJMANS 9.990 € (0,00 %)     RELX 19.685 € (0,00 %)     L'OREAL 243.200 € (0,00 %)     SODEXO 102.850 € (0,00 %)     CREDIT AGRICOLE 12.470 € (0,00 %)     ATOS 94.420 € (0,00 %)     LVMH 352.300 € (0,00 %)     SAFRAN 123.750 € (0,00 %)     DASSAULT SYSTEMES 135.450 € (0,00 %)     SANOFI 72.870 € (0,00 %)     ORANGE 14.625 € (0,00 %)     ARCELORMITTAL SA 21.040 € (0,00 %)     BNP PARIBAS ACT.A 48.985 € (0,00 %)     HERMES INTL 610.000 € (0,00 %)     SOCIETE GENERALE 29.015 € (0,00 %)     ESSILORLUXOTTICA 108.150 € (0,00 %)     BOUYGUES 35.000 € (0,00 %)     RENAULT 63.870 € (0,00 %)     OSMOZIS 10.000 € (0,00 %)     EUROFINS SCIENT. 370.000 € (0,00 %)     ENGIE 13.335 € (0,00 %)     ORDINA 1.942 € (0,00 %)     LATECOERE 3.510 € (0,00 %)     KLEPIERRE 32.030 € (0,00 %)     SCOR SE 39.150 € (0,00 %)     WOLTERS KLUWER 62.500 € (0,00 %)     MICROWAVE VISION 13.800 € (0,00 %)     VALLOUREC 2.341 € (0,00 %)     SPINEWAY 0.119 € (0,00 %)     VEOLIA ENVIRON. 21.050 € (0,00 %)     ENERTIME 1.830 € (0,00 %)     PERNOD RICARD 154.700 € (0,00 %)     SOITEC 92.150 € (0,00 %)     COCA-COLA EUROPEAN 46.100 € (0,00 %)     TKH GROUP 48.100 € (0,00 %)     UNILEVER DR 52.270 € (0,00 %)  

Financement de la dépendance: la priorité sera donnée au "maintien à domicile", selon Buzyn

06/12/2018 10:10
La ministre des Solidarités Agnès Buzyn a assuré jeudi que le "maintien à domicile" serait privilégié dans le cadre de la réforme du financement de la dépendance des personnes âgées, en réponse aux aspirations des "400.000 Français" ayant participé à la consultation en ligne lancée début octobre.
"Ce qui ressort de la consultation, c'est qu'une majorité des personnes qui ont répondu ne veulent pas partir de leur domicile (...), tout le monde souhaite que le maintien à domicile soit le modèle prédominant", a déclaré la ministre sur RTL.
"Cela veut dire organiser complètement différemment le maintien à domicile" et "trouver le financement pour cela", a ajouté Mme Buzyn.
À la question "est-ce un objectif prioritaire à vos yeux", la ministre a répondu "oui", ne connaissant "pas une seule personne aujourd'hui qui souhaite aller en Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Plus personne ne le souhaite, et donc on a ce travail-là à faire de changer de modèle", a-t-elle justifié.
"Tout l'objet" du texte de loi qui "sera préparé (...) probablement au printemps 2019 pour un vote en fin d'année" est "de trouver un financement qui va enfin rassurer les Français et un financement solidaire", a fait valoir la ministre.
"L'idée n'est pas d'augmenter les cotisations, les taxes", a précisé la ministre, interrogée sur la création d'un 5e risque de la Sécurité sociale. Augmenter les cotisations, "ce n'est pas dans l'air du temps", a-t-elle observé, en référence au mouvement des "gilets jaunes". "La question c'est la répartition", a expliqué Mme Buzyn.
"Nous sommes en capacité de le faire, la Sécurité sociale" ayant "pour la première fois depuis 20 ans" un budget à l'équilibre, a-t-elle insisté.
Il s'agira également de "simplifier" et d'"améliorer" le financement des maisons de retraite et les aides aux familles, soumises à un "reste-à-charge trop important" et "très variable d'un Ehpad à l'autre".
Sur les pistes à l'étude, la ministre a renvoyé au "rapport sur la consultation publique" qui sera remis "en janvier" et aux groupes de travail toujours en cours dans les régions, notamment sur "les aidants" ou l'amélioration des conditions de travail des professionnels du secteur.
Selon un communiqué du ministère publié jeudi, la consultation citoyenne en ligne a recueilli, depuis le 1er octobre, 1,7 million de votes et 18.000 propositions, pour 414.000 participants.
"Quatre priorités" ont été mises en avant: "conditions de travail/de vie des professionnels et des proches aidants, qualité des lieux de vie, baisse des coûts pour les familles et accès au système de santé", selon la même source.
D'ici à 2050, la France comptera près de 5 millions de plus de 85 ans, contre 1,5 aujourd'hui. Les dépenses liées à la dépendance sont estimées aujourd'hui à près 30 milliards d'euros annuels (24 milliards d'euros en dépenses publiques, le reste reposant sur les ménages).

(© 2018 AFP Finance)
© 2019 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Cotations à la clôture (Francfort, New-York, Londres, Zurich).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière