Italie: le patron des autoroutes relaxé après un accident de car meurtrier

11/01/2019 12:22
Le patron de la société italienne d'autoroutes, Autostrade per l'Italia (ASPI), a été relaxé vendredi dans le procès d'un accident de car ayant fait 40 morts en 2013 dans le sud de l'Italie, rapportent les agences de presse italiennes.
Le procureur du tribunal d'Avellino (sud), où se déroule le procès, avait requis dix ans de prison à l'encontre de M. Castellucci, qui est aussi mis en cause dans l'enquête sur l'effondrement d'un viaduc autoroutier ayant fait 43 morts en août 2018 à Gênes (nord-ouest).
"Honte! Ce n'est pas la justice!", "Castellucci est un assassin", "Vendus!" ont crié les proches des victimes au moment de l'énoncé du verdict.
Le 28 juillet 2013, près d'Avellino, un gros autocar de tourisme qui transportait une cinquantaine de passagers originaires de la province de Naples, était arrivé à vive allure sur une portion de route en descente, en dépit de nombreux panneaux de limitation de vitesse, et avait percuté les véhicules devant lui, provoquant un énorme carambolage.
Il avait ensuite défoncé le rail de sécurité d'un viaduc et plongé dans des broussailles 30 mètres plus bas: 38 personnes étaient mortes sur le coup, deux autres avaient succombé à leurs blessures.
La peine la plus lourde a été infligée à Gennaro Lametta, le propriétaire du car, qui a été condamné à 12 ans de prison, dans la mesure où le mauvais fonctionnement de ses freins ont été à l'origine de l'accident.
Mais le parquet estimait aussi que le gérant autoroutier Aspi portait une part de responsabilité pour n'avoir pas maintenu dans de bonnes conditions le rail de sécurité. Sa base aurait souffert de la corrosion due au sel jeté sur la chaussée pour éviter le verglas pendant les mois d'hiver.
L'avocat d'Aspi, Giorgio Perroni, avait estimé que le drame de Gênes avait "certainement pesé sur le réquisitoire du parquet d'Avellino". "Les requêtes de condamnation paraissent, c'est le moins qu'on puisse dire, déconcertantes", avait ajouté Me Perroni dans un communiqué.
cco/fcc/lb

(© 2019 AFP Finance)
© 2019 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Cotations à la clôture (Francfort, New-York, Londres, Zurich).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière