AB INBEV 79.840 € (0,00 %)     CRESCENT 0.069 € (0,00 %)     UMICORE 43.450 € (0,00 %)     SOLVAY 110.250 € (0,00 %)     SOFTIMAT 3.480 € (0,00 %)     RETAIL ESTATES 84.400 € (0,00 %)     BEKAERT 24.840 € (0,00 %)     GIMV 53.000 € (0,00 %)     BPOST 10.690 € (0,00 %)     SHURGARD 28.500 € (0,00 %)     RECTICEL 9.370 € (0,00 %)     ACKERMANS V.HAAREN 144.700 € (0,00 %)     EXMAR 5.540 € (0,00 %)     MITHRA 27.300 € (0,00 %)     BEFIMMO 51.900 € (0,00 %)     OXURION 3.855 € (0,00 %)     NYRSTAR 0.253 € (0,00 %)     COLRUYT 65.100 € (0,00 %)     VAN DE VELDE 32.450 € (0,00 %)     ECONOCOM GROUP 3.898 € (0,00 %)     TELENET GROUP 47.480 € (0,00 %)     MONTEA C.V.A. 74.500 € (0,00 %)     GBL 89.200 € (0,00 %)     ACACIA PHARMA 3.965 € (0,00 %)     IBA 15.940 € (0,00 %)     UCB 70.300 € (0,00 %)     FLUXYS BELGIUM D 27.500 € (0,00 %)     INTERVEST OFF-WARE 24.950 € (0,00 %)     SOFINA 175.600 € (0,00 %)     ATENOR 65.600 € (0,00 %)     WERELDHAVE BELGIUM 88.800 € (0,00 %)     XIOR 43.850 € (-2,12 %)     TUBIZE-FIN 61.300 € (0,00 %)     JENSEN-GROUP 34.400 € (0,00 %)     HOME INVEST BE. 95.600 € (0,00 %)     ASIT 1.460 € (0,00 %)     BARCO 156.400 € (0,00 %)     RTL GROUP 52.050 € (0,00 %)     RESILUX 148.000 € (0,00 %)     CFE 87.700 € (0,00 %)     ASCENCIO 53.200 € (0,00 %)     MELEXIS 69.050 € (0,00 %)     SIPEF 49.650 € (0,00 %)     DECEUNINCK 2.210 € (0,00 %)     VGP 76.800 € (0,00 %)     EURONAV 8.450 € (0,00 %)     KBC ANCORA 45.560 € (0,00 %)     HAMON 0.332 € (0,00 %)     WDP 140.000 € (0,00 %)     FAGRON 16.110 € (0,00 %)     AGFA-GEVAERT 3.870 € (0,00 %)     COFINIMMO 115.600 € (0,00 %)     BIOCARTIS 11.360 € (0,00 %)     ORANGE BELGIUM 19.820 € (0,00 %)     AEDIFICA 81.600 € (0,00 %)     TESSENDERLO 32.600 € (0,00 %)     ONTEX GROUP 21.160 € (0,00 %)     CELYAD 18.280 € (0,00 %)     TELECOM ITALIA SPA 0.496 € (0,00 %)     TINC 12.100 € (0,00 %)  
   SIF HOLDING 11.340 € (0,00 %)     AKKA TECHNOLOGIES 64.200 € (0,00 %)     ROYAL DUTCH SHELLA 28.555 € (0,00 %)     EURAZEO 66.700 € (0,00 %)     VINCI 89.360 € (0,00 %)     VIVENDI 25.890 € (0,00 %)     FREELANCE.COM 2.040 € (0,00 %)     GEMALTO 51.200 € (0,00 %)     MONCEY (FIN.) NOM. 5 850.000 € (0,00 %)     AKZO NOBEL 80.250 € (0,00 %)     INTERTRUST 17.510 € (0,00 %)     STMICROELECTRONICS 16.605 € (0,00 %)     AIR LIQUIDE 118.300 € (0,00 %)     EOS IMAGING 1.570 € (0,00 %)     TOTAL 50.300 € (0,00 %)     QUANTUM GENOMICS 5.530 € (0,00 %)     PLASTIC OMNIUM 28.970 € (0,00 %)     ASML HOLDING 183.220 € (0,00 %)     CAPGEMINI 111.350 € (0,00 %)     MICHELIN 117.450 € (0,00 %)     AMG 29.390 € (0,00 %)     VOPAK 42.770 € (0,00 %)     SES IMAGOTAG 28.300 € (0,00 %)     LAFARGEHOLCIM LTD 46.620 € (0,00 %)     HEIJMANS 9.990 € (0,00 %)     RELX 19.685 € (-0,28 %)     ATOS 94.420 € (0,00 %)     LVMH 352.300 € (0,00 %)     SAFRAN 123.750 € (0,00 %)     DASSAULT SYSTEMES 135.450 € (0,00 %)     SANOFI 72.870 € (0,00 %)     ORANGE 14.625 € (0,00 %)     BNP PARIBAS ACT.A 48.985 € (0,00 %)     ARCELORMITTAL SA 21.040 € (0,00 %)     HERMES INTL 610.000 € (0,00 %)     SOCIETE GENERALE 29.015 € (0,00 %)     BOUYGUES 35.000 € (0,00 %)     RENAULT 63.870 € (0,00 %)     ESSILORLUXOTTICA 108.150 € (0,00 %)     L'OREAL 243.200 € (0,00 %)     CREDIT AGRICOLE 12.470 € (0,00 %)     SODEXO 102.850 € (0,00 %)     OSMOZIS 10.000 € (0,00 %)     EUROFINS SCIENT. 370.000 € (0,00 %)     ENGIE 13.335 € (0,00 %)     ORDINA 1.942 € (0,00 %)     LATECOERE 3.510 € (0,00 %)     KLEPIERRE 32.030 € (0,00 %)     SCOR SE 39.150 € (0,00 %)     WOLTERS KLUWER 62.500 € (0,00 %)     MICROWAVE VISION 13.800 € (0,00 %)     VALLOUREC 2.341 € (0,00 %)     SPINEWAY 0.119 € (0,00 %)     VEOLIA ENVIRON. 21.050 € (0,00 %)     ENERTIME 1.830 € (0,00 %)     PERNOD RICARD 154.700 € (0,00 %)     SOITEC 92.150 € (0,00 %)     COCA-COLA EUROPEAN 46.100 € (+0,22 %)     TKH GROUP 48.100 € (0,00 %)     UNILEVER DR 52.270 € (0,00 %)  

Vents violents: les deux Savoies, derniers départements en vigilance orange

10/02/2019 17:39
Les deux Savoies étaient dimanche en début de soirée les deux derniers départements en vigilance orange pour "vents forts", sur un maximum de 21 pendant la journée, a annoncé Météo France, qui prévoit la de cet épisode à 20H00.
La mesure de vigilance a ainsi été levée pour l'ensemble du Grand Est, la Bourgogne-Franche-Comté et l'Ain, même si des rafales étaient encore attendues dans la soirée, notamment dans les stations de sports d'hiver, dont certaines ont fermé par précaution.
Cet "épisode justifiant une vigilance particulière en raison du passage rapide d'une zone de vent fort" est "moins fort que prévu", avait indiqué le service météorologique à 16H00 dans un bulletin.
"En Savoie, dans la soirée, localement des rafales pourront encore atteindre 100 à 110 km/h et 120 km/h en moyenne montagne, notamment dans les stations de sports d'hiver", a précisé le service météorologique vers 18H00.
En Haute-Savoie, le domaine skiable du Grand Massif, entre Chamonix et Genève, a fermé dimanche après-midi, tout comme ceux de Praz-de-Lys-Sommand et de Balme, ainsi qu'une partie des domaines des Grands Montets et du Brévent-Flégère, ont annoncé les stations sur leurs sites internet.
Le téléphérique de l'Aiguille du Midi n'a pas non plus fonctionné en ce premier dimanche de vacances scolaires.
En Savoie, des chutes de neige sont annoncées à partir de 600 mètres d'altitude dès le début de soirée, selon la préfecture de ce département.
"Les chutes de neige attendues en moyenne montagne seront soufflées et ce vent favorisera la formation de congères", a précisé le centre météorologique interrégional de Lyon.
"Des dégâts importants sont à attendre", en raison d'un vent "susceptible de perturber les activités humaines de façon importante", ajoute Météo-France. Les conditions de circulation peuvent être localement difficiles et des dégâts peuvent affecter les réseaux de distribution d'électricité et de téléphone, prévient l'établissement public.
Cet épisode climatique a entraîné la suppression de trains en Bourgogne-Franche-Comté, notamment de TGV entre Paris et la Suisse. Mais la situation connaissait dimanche soir "un retour progressif à la normale avec la fin de la période d'alerte et de l'arrêt des trains", a indiqué à l'AFP la direction de la communication de la SNCF.
"Ce sont des trains que nous avions prévu dès hier de ne pas faire circuler, pour éviter qu'ils roulent dans des zones boisées au moment du coup de vent", a précisé la même source, ajoutant que "les passagers concernés avaient été avertis".

(© 2019 AFP Finance)
© 2019 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Cotations à la clôture (Francfort, New-York, Londres, Zurich).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière