UMICORE 26.560 € (+1,41 %)     AB INBEV 85.630 € (+1,33 %)     GBL 80.920 € (+1,45 %)     OXURION 5.510 € (+1,47 %)     DECEUNINCK 1.970 € (+1,29 %)     D'IETEREN 43.750 € (+1,63 %)     BEKAERT 23.940 € (+1,10 %)     KINEPOLIS GROUP 51.700 € (0,00 %)     FNG NV 17.800 € (+5,95 %)     ASCENCIO 56.800 € (0,00 %)     SIPEF 37.150 € (+5,39 %)     BIOCARTIS 9.770 € (+0,10 %)     BPOST 9.162 € (+2,05 %)     EURONAV 6.745 € (+2,82 %)     AGEAS 47.750 € (+1,42 %)     RETAIL ESTATES 80.900 € (-0,12 %)     CARE PROPERTY INV. 27.100 € (-2,52 %)     LEASINVEST 107.000 € (-1,83 %)     BEFIMMO 51.800 € (+0,78 %)     LOTUS BAKERIES 2 540.000 € (-1,17 %)     AGFA-GEVAERT 3.282 € (+0,31 %)     BALTA GROUP 2.665 € (+1,33 %)     ATENOR 70.000 € (-2,23 %)     RECTICEL 7.000 € (+2,79 %)     SIOEN 21.350 € (-0,47 %)     COFINIMMO 120.400 € (+0,33 %)     FLUXYS BELGIUM D 27.500 € (+0,36 %)     ACKERMANS V.HAAREN 126.700 € (+1,20 %)     EVS BROADC.EQUIPM. 21.000 € (+2,44 %)     VGP 76.000 € (+1,33 %)     XIOR 45.800 € (-0,43 %)     HOME INVEST BE. 98.200 € (-0,81 %)     COLRUYT 46.070 € (+2,26 %)     AEDIFICA 99.700 € (+0,30 %)     SOFINA 168.200 € (+0,72 %)     SOLVAY 87.020 € (+1,16 %)     TINC 12.600 € (-0,40 %)     BARCO 175.000 € (+0,81 %)     TUBIZE-FIN 58.500 € (+0,86 %)     KBC ANCORA 34.600 € (+2,19 %)     BANIMMO A 3.350 € (-0,89 %)     CIE BOIS SAUVAGE 363.000 € (-1,09 %)     MONTEA C.V.A. 76.300 € (-0,39 %)     TELENET GROUP 45.400 € (-0,31 %)     ONTEX GROUP 13.550 € (+2,11 %)     ARGENX SE 123.500 € (+1,98 %)     PROXIMUS 27.160 € (+2,07 %)     CFE 80.700 € (+3,59 %)     MITHRA 26.620 € (+2,86 %)     ACACIA PHARMA 1.850 € (+2,78 %)     IMMOBEL 62.200 € (-0,64 %)     MELEXIS 55.400 € (+4,43 %)     CELYAD 10.460 € (+2,15 %)     ELIA 73.600 € (-1,21 %)     INTERVEST OFF-WARE 25.950 € (0,00 %)     KBC 52.200 € (+2,47 %)     PICANOL 63.800 € (+2,24 %)     VAN DE VELDE 25.200 € (-0,79 %)     BREDERODE 62.600 € (0,00 %)     FAGRON 16.390 € (+2,44 %)  
   AHOLD DEL 20.985 € (+3,91 %)     SANOFI 75.990 € (+1,55 %)     TECHNIPFMC 21.100 € (+3,38 %)     PHILIPS KON 41.650 € (+1,71 %)     STEF 79.000 € (-0,88 %)     ING GROEP N.V. 8.583 € (+2,98 %)     MAISONS DU MONDE 15.970 € (+3,43 %)     VEOLIA ENVIRON. 21.930 € (+0,41 %)     KERING 432.300 € (+1,10 %)     GENOMIC VISION 0.446 € (-6,50 %)     HEIJMANS 7.990 € (+4,44 %)     ADYEN 659.400 € (+0,64 %)     TOTAL 43.235 € (-0,15 %)     WERELDHAVE 17.700 € (+0,51 %)     APERAM 19.690 € (+2,98 %)     ASM INTERNATIONAL 72.920 € (+1,39 %)     SOCIETE GENERALE 22.070 € (+3,25 %)     WORLDLINE 61.750 € (+2,75 %)     TARKETT 13.390 € (+3,32 %)     VOLUNTIS 2.560 € (+17,43 %)     ARCELORMITTAL SA 11.778 € (+2,94 %)     LNA SANTE 46.100 € (+0,44 %)     ICADE 78.200 € (+1,56 %)     BOURBON CORP. 3.420 € (-1,44 %)     CASINO GUICHARD 34.880 € (+0,90 %)     UNILEVER 53.340 € (+1,46 %)     FLOW TRADERS 24.260 € (+1,17 %)     HEINEKEN 94.200 € (+1,93 %)     LAFARGEHOLCIM LTD 42.420 € (+0,93 %)     SCHNEIDER ELECTRIC 72.640 € (+1,59 %)     LISI 25.650 € (-0,19 %)     VIVENDI 25.470 € (+1,64 %)     INGENICO GROUP 87.240 € (+2,01 %)     ARCADIS 16.700 € (+1,40 %)     BAM GROEP KON 3.002 € (+4,24 %)     S.E.B. 133.700 € (+1,44 %)     FUGRO 6.136 € (+4,82 %)     WOLTERS KLUWER 64.320 € (+0,37 %)     SCHLUMBERGER 29.100 € (+2,11 %)     SPIE 16.030 € (+1,46 %)     AKZO NOBEL 80.780 € (+0,84 %)     BRUNEL INTERNAT 10.560 € (-1,68 %)     SES 14.260 € (+3,41 %)     UNIBAIL-RODAMCO-WE 120.350 € (+0,80 %)     AMG 18.700 € (+3,46 %)     GALAPAGOS 154.850 € (+1,61 %)     VISIOMED GROUP 0.021 € (-2,73 %)     APRIL 22.300 € (+0,45 %)     KPN KON 2.773 € (+1,87 %)     SOITEC 86.000 € (+1,18 %)     FINANCIERE ODET 772.000 € (+0,52 %)     GETLINK SE 12.450 € (+0,40 %)     XILAM ANIMATION 32.900 € (+1,23 %)     ARKEMA 74.360 € (+1,42 %)     CBO TERRITORIA 3.480 € (+1,46 %)     ATARI 0.347 € (+0,76 %)     GTT 80.850 € (-0,43 %)     IPSOS 23.800 € (+3,48 %)     VOLKERWESSELS 17.800 € (+2,18 %)     ICT GROUP 13.250 € (-3,28 %)  

Début d'année mitigé pour Kingfisher, plombé par Castorama et Brico Dépôt

15/05/2019 13:58
Le groupe britannique de magasins de bricolage Kingfisher a connu un début d'année poussif, encore plombé par ses enseignes Castorama et Brico Dépôt en France soumises à une vaste restructuration.
Le chiffre d'affaires de Kingfisher a progressé d'un maigre 0,3% à 2,8 milliards de livres (3,3 milliards d'euros) lors du premier trimestre (achevé fin avril) de son exercice 2019-2020, selon un communiqué publié mercredi.
Le groupe a enregistré une activité à deux vitesses, dynamique au Royaume-Uni et en Irlande (+5%) mais toujours à la traîne en France (-5,1%).
La baisse dans le pays concerne à la fois Castorama (-4,1%) dont la restructuration en cours a contre-balancé un début d'année qualifié de "positif" sur le plan commercial, ainsi que Brico Dépôt (-6,2%) du fait de moindres promotions.
Fin mars, Kingfisher avait pris des décisions drastiques afin de relancer ses activités françaises qui subissent des contre-performances depuis de longs trimestres. Il avait annoncé la fermeture de 11 magasins en France dans ses enseignes Castorama et Brico Dépôt, affectant au total 789 salariés.
Le groupe avait annoncé dans le même temps le départ de la directrice générale, la Française Véronique Laury, qui doit quitter son poste prochainement et dont le plan de transformation porté depuis 2016 peine à produire ses fruits.
Ce plan est censé unifier les produits que le groupe vend dans toutes ses enseignes, mettre sur pied une plateforme informatique unique et permettre de réaliser des économies de coûts.
"Nous restons confiants dans notre capacité à engranger des profits financiers importants à terme", a déclaré Véronique Laury.
Les objectifs financiers pour l'ensemble de l'exercice sont en outre maintenus, à savoir une stabilité de la marge brute.
Le groupe, qui présente mercredi aux investisseurs ses nouveaux produits, a par ailleurs profité d'une activité dynamique au Royaume-Uni et en Irlande, portée par Screwfix (+9,6%) qui s'adresse aux professionnels de l'équipement domestique (plombiers, menuisiers et autres artisans), grâce à l'ouverture de quatre nouveaux magasins au premier trimestre.
Sa principale enseigne britannique B&Q, destinée aux bricoleurs et jardiniers amateurs, a vu quant à elle ses ventes progresser de 2,8%, grâce à un temps clément.
Le marché sanctionnait pour sa part ces résultats, le titre du groupe perdant 2,56% à 235,60 pence vers 13H30 GMT à la Bourse de Londres.
"La pression va augmenter sur la direction pour la mise en place d'un nouveau projet et cela pourrait bien comprendre une possible scission du groupe en plusieurs parties", estime Neil Wilson, analyste de Markets.com.
Pour Connor Campbell, analyste de Spreadex, "le maintien des prévisions pour l'année a été bienvenu contrairement à l'absence d'information sur le nouveau directeur général", ce qui a contribué au fort recul du titre sur le marché, selon lui.
jbo/pn/lth

(© 2019 AFP Finance)
© 2019 Tous droits réservés
Cotations différées d'au moins 15 minutes (Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne).
Cotations à la clôture (Francfort, New-York, Londres, Zurich).
Flux de cotations : Euronext (Places Euronext et Cours des Devises).
Bourse : technologie Cote Boursière